Aquaman Critique

 

Aquaman Critique et Inspirations

 

 

Marvel n’a pas eu le temps de sortir Namor, son équivalent dans la catégorie super-héros amphibie. Si bien qu’ Aquaman conserve encore la primeur, même si on fera facilement la comparaison avec un Thor ou un Black Panther, tant par le contexte de civilisation cachée ultra développée, que dans son aspect détournement d’une mythologie ancienne. Car si Marvel donne plutôt dans les légendes nordiques, DC a un faible pour les divinités Grecques, en l’occurrence ici Poseidon et son fameux trident.

La trame reprend des éléments de “Throne of Atlantis”, histoire comportant à l’origine l’ensemble de la ligue des justiciers, mais qui ici se limite à une lutte fratricide pour le royaume d’Atlantis. Concernant les axes d’amélioration du films il y a quelques elements où je rejoins les plus sceptiques:

Tout d’abord un mot sur l’humour qui parfois est réussi et parfois en trop, mais encore une fois ça n’entâche pas le tout. Certains passages en slow motion sont de trop. En outre alternant flashbacks et scènes d’action avec des dialogues souvent interrompus de manière inopinée, le montage ne nous laisse pas souffler, mais n’arrive pas toujours à surprendre par son caractère systématique.

En effet le film que James Wan (“Saw”, “The Conjuring”, “Furious 7”) a réalisé ( d’après un scénario crédité de David Leslie Johnson-McGoldrick et Will Beall ) ne semble pas intéressé à lui donner un personnage avec un vie intérieure. Momoa est simplement tenu de résoudre les complots qui menacent Atlantis.

Bien que nous ayons la chance de voir des Atlantes qui ne sont ni royaux ni gardes, il serait intéressant d’être immergé au coeur de la civilisation atlante et de ses citoyens , tout comme les films de Thor ouvraient progressivement Asgard à la fin de cette trilogie.

Venons en au forces du film qui pour moi sont nombreuses.

Visuellement le film offre une incroyable aventure, puissante, jouissive, bigarrée et pétrie de résonances, d’influences et d’emprunts plus ou moins assumés. Se télescopent ainsi au carrefour Indiana Jones, Le Seigneur des Anneaux, Avatar, A la Poursuite du Diamant Vert, Les Chevaliers du Zodiaque, Le Choc des Titans, Jules Verne, les films de monstres aquatiques et la grosse série B dans son ensemble.

En effet Aquaman, tout comme Fast and Furious 7 du reste, est d’une générosité des plus surprenantes, fourmillant d’affrontements fracassants, de décors fantastiques, de vaisseaux sous-marins au design créatifs, d’hippocampes géants, de pieuvre titanesque qui joue du tambour, de requins domptés, de ville sous marine lumineuse. On visite les vestiges historiques d’Atlantis, la civilisation futuriste des Atlantes aux lumières scintillante (cela me rappelle les décors urbains lumineux de Blade Runner en version sous marine).

Aquaman : Photo

Une scène dantesque sortira quand même du lot, celle où Aquaman et Mera devront lutter contre les créatures de la fosse, et chercher le salut dans les profondeurs.

Un nouvel extrait vidéo d'Aquaman se concentre sur les créatures de la fosse (The Trench)

Côté acteurs, ils sont tous crédibles et le duo de référence est des plus séduisant (Aquaman et Mera). En 2011, les films ont essayé de faire de Jason Momoa une vedette dans une version recyclée de «Conan le barbare». Toutefois Momoa est un meilleur Aquaman qu’un Conan. Alors que Batman ou Superman ont une vie intérieure ici le super héros semble manquait d’intériorité mais reste touchant par sa sincérité. En effet Arthur Curry est une “masse ambulante” comme il le déclare, à la fois protecteur et gentil.

Toutefois iI est crédible dans son rôle, charismatique à sa juste mesure. Même si le personnage est toujours le même super héros que nous avons rencontré dans Justice League, il présente ici des aspects plus humanisants -comme en témoigne le lien avec ses parents.

Tour à tour guerrier au regard d’acier, déconneur qui ne se prend pas au sérieux, descendeur de pintes, orphelin qui en a marre des mensonges… rien à dire, Momoa est un super héros convaincant et accessible. Avec son look de surfeur tatoué, il fallait s’y attendre, c’est un peu le Chris Hermsworth de DC.

Le personnage de Mera est très sympa aussi. En effet son rôle est très important dans tout le film et elle a également des pouvoirs qui en font une bonne combattante. Elle est nuancée, pas toute blanche mais pas méchante non plus, elle n’hésite pas à donner de sa personne pour faire ce qui lui semble juste, tout comme le personnage de Vulko joué par Willem Dafoe que j’ai bien apprécié.

 

Du côté des réferences on peut faire quelques parallèles avec d’autres films.J’ai d’abord pensé à La légende du roi Arthur de Guy Ritchie. Déjà au niveau du prénom, puis du rapport avec Excalibur l’épée légendaire ici remplacée par un trident. Par ailleurs Aquaman a des similitudes avec Thor, qui a également un destin de roi, partagent des univers riches et se coltine un frère avide de pouvoir (même si Loki est bien plus charismatique que Orm). Cependant les deux héros n’ont pas le même caractère ni le même traitement,et c’est en cela que l’on ne peut pas dire qu’ Aquaman est une pâle copie de Thor.

De manière plus globale, force est de constater que James Wan réussi à rendre ses personnages iconiques et à faire des plans épiques. Aquaman est une bouffée d’air frais.

En somme Aquaman rejoint mes films de super héros préfères par sa générosité et l’étonnement qu il suscite dans ce monde de super-héros où tout se ressemble, et j’espère que le public laissera sa chance à cet homme qui murmure à l’oreille des poissons…

 

 

Blog de Warnerbros avec playlist du film:

https://www.warnerbros.com/blogs/2018/11/18/aquaman-tide-coming

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s